Tour cycliste international de la Martinique 2013

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  nini le Lun 8 Juil - 15:45

Dans votre analyse, il faut ajouter une chose que beaucoup ont déjà remarquer.
Dès qu'un coureur dangereux attaque tout le monde compte sur la Guadeloupe, pour aller le chercher.
Les coureurs même étranger reste assis.
Faut pas avoir peur de le dire, la Guadeloupe coure contre des alliances.
Faut être aveugle pour ne pas le voir.
Seule la montagne permettra à Carène et Blondin de s'illustrer et enfin de gagner une étape et créer de la distance avec les principaux rivaux.
Mais il faudra être costaud car il y a entre 2 et 3 mn à récupérer.
C'est dans ce genre de situation qu'on voit qui est "grand coureur" ou pas.
Donc, à demain si l'étape à lieu, s'il n'a pas lieu à cause du mauvais temps, on risque d'avoir un rouleur comme vainqueur.


nini

Messages : 210
Date d'inscription : 29/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Difé ka pwi

Message  poupoune le Lun 8 Juil - 18:52

Juste un point a eclaicir pour Maitre Sentann, car il faut depasser la deception, en 2004, quand Regis est tombé c'était dans une descente, en effet, il avait une dizaine de seconde sur Arcade au géneral, ce dernier, etant bon descendeur a mis en route son plan comme il se devait, l'erreur de Maréchaux, aussi bon descendeur, selon moi, a été de se mettre dans la roue de Jérôme Jéricho(décédé depuis a moto, paix a son ame), car ils etaient trois devant, celui-ci s'était d'ailleurs defendu de n'avoir pas fait expres, mais bon... deux a terre, Arcade est parti gagné et le tour était joué j'imagine déjà un peu, vos commentaires, mais on ne va pas refaire le monde, ca peut paraitre anti sportif, mais cela s'appelle de la malice, cela existe partout, il faut aussi savoir la pratiquer aussi, pour arreter de se plaindre tout le temps, car a la longue, on va nous prendre pour des pleurnichards...
En ce qui concerne le tour 2010 avec Boris, il était malade la veille, fiévreux, cela arrive aux meilleurs, due quelquefois a un coup de froid, a une imprudence, une deshydratation, ce n'est pas benin, etant porteur du maillot jaune, le staff, n'a pas ebruité cela, en pensant que son etat allait s'ameliorer en course, etape +ou- plate, mais... vous connaissez la suite
Enfin, pour le tour junior 2012, Cédric Locatin, lors de la derniere etape, en "jaune", a chuté trois fois, de plus les conditions meteo n'étaient bonnes, vents, pluies abondantes, a l'arriere c'était l'insecurité, car la caravane etait rempli, de "voitures marrons", a ce rythme la, nos amis a l'avant, bien entendu ont roulé, quoi, de plus normal, c'est dans ces circonstances que toute l'équipe de L'excelsior a quitté la course, c'est déplorable, bien sur, mais il ne faut pas raconter des histoires qui sont suspicieuses, teintées d'animosités sur nos voisins, car cela ne nous grandit en rien, on est decu, certes, mais ce n'est que du sport, on doit s'en prendre qu'a nous meme, "Lè'w ni mouchach an solèy fo'w véyé lapli"

poupoune

Messages : 214
Date d'inscription : 04/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

On agouba

Message  poupoune le Lun 8 Juil - 20:26

PS: cela n'a pas empéché a l'équipe de L'Excelsior d'etre présente cette année, donc, avant de sombrer dans de mauvais propos, il faut observer et sortir de l'emotion.
Je reviens sur les derniers commentaires, avec lesquels je suis en parfaite harmonie, la strategie nous fait défaut et cela depuis belle lurette, certains de nos DS, veulent courir a l'Europeenne quand nos coureurs sont en Guyane, Martinique, or, a coté d'eux il n y a pas d'equipes structurées pour la circonstance, sans faire injure aux autres formations, on constate qu'il y a bcp de coureurs moyens qui défendent simplement un maillot distinctif, ce qui n'est pas mauvais en soi, car c'est toujours bon a prendre pour une equipe etrangere, mais ce qui explique, l'échappée de coureurs biens classés, les notres attendent que les autres fassent leur part de travail, mais cela ne marche pas ainsi, car ils se positionnent le plus souvent en fonction des gwadas, je trouve qu'il y a mauvaise appreciation des forces en presence et manque de vigilance, nos coureurs ne prennent pas les bonnes roues, afin d'eviter de gaspiller de l'energie et c'est recurrent, nous avons pas de "malice", nous voulons gagner tout le temps en force, c'est valorisant, certes, mais les autres profitent de cette "naiveté".
Pourtant nous côtoyons des stratèges comme Dumont, Turpin, ils gagnent juste l'etape qu'il faut en faisant une difference de 1 a 2mn et ils contrôlent en laissant les miettes pour nos espoirs qui se chamaillent pour les victoires d'etape, ils font que suivre, ils n'attaquent jamais, au tour de Marie Galante kiatowski n'a pas fait un coup de pedale, et il fini 2e, c'est a ne rien comprendre, et soit disant on a des DS, c'est affligeant, a cette allure, si on ne change pas notre manière de courir, ces coureurs la, vont gagner meme a 50ans, sous pretexte que ce sont des anciens pros, mes propos sont peut-être dur, mais ca en prend le chemin, c'est la ou voit le manque de johan ruffine, car c'est un dynamiteur au meme titre que Carene, dommage qu'il s'est trouvé dans cette situation a cause d'apprentis sorciers qui gangrennent nos pelotons.
Pour finir, je pense que Boris est en train de pouponner dans le groupe, car il couvre les autres qui sont limites, c'est notre talon d'achille, on a pas deux ténors pour tenir tete, on pratique comme en gwada on suit, en esperant que les autres vont baisser pieds, mais c'est peine perdue, car on est a l'exterieur et que ce sont les hommes a battre malgré eux, ceci dit, il faut rester optimiste.
Dernier point, s'il y a alliance contre les gwadas c'est normal, on connait la reputation, il faut ecremer pour eliminer les moins forts pour faire la selection avec les meilleurs, ou bien jouer de malice, c'est de l'intelligence tout simplement, il faut aussi des jambes , bien sur

poupoune

Messages : 214
Date d'inscription : 04/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  sentann le Lun 8 Juil - 21:30

Vous reconnaissez vous même implicitement que c'est Régis Maréchaux qui aurait du gagner ce tour 2004.
Ce que vous appelez de la malice, j'appelle ça de la triche et il n'y a pas de quoi être fier pour le gagnant
de cette édition, Hervé Arcade.
Pour le mal de bide, c'est trois coureurs qui ont abandonnés en 2010, Olivier Curier, et Michael Clarico, plus Carène,
en 2 jours. Et ne me dites pas que c'est de l'émotion.
Vous reconnaissez qu'il y a alliance anti-Gwada, vous croyez que c'est facile de rouler pour recoller un groupe de 2 favoris
Eustache et Kwiatkowrski, sachant qu'on a 5 autres favoris dans les roues et qui attendent que le boulot soit fait par les Gwadas
et qui vont ensuite démarré dès qu'il y a jonction. J'ai même entendu des coureurs de Fewoss qui sont à 20 mn
faire des efforts pour contrer Déliot, faut m'expliquer la logique?
La pédale pilotine n'a jamais rouler alors qu'il avait la 3ème place de Demazy à défendre.
Le poids de la course a été laissé sur les épaules des Gwadas, alors que se sont les plus mal classés, hé oui, ça s'appelle une alliance.
Comme beaucoup l'on remarqué, il n'y a que 41 secondes entre Chancrin et Carène, donc, je ne pense pas que le Madinina Bikers
a le tour gagné pour le moment.
Si les Gwadas ne frappe pas un grand coup dans la montagne, c'est peine perdu car les autres vont prendre confiance.

sentann

Messages : 147
Date d'inscription : 31/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tour de la Martinique 2013

Message  doubout le Lun 8 Juil - 21:55

Dans le détail

Lors de l'émission autour du tour d'RCI martinique les journalistes autour de pierre gilles n'ont pas
manqué de souligner leur étonnement quant à la façon de la guadeloupe s'est faîte "piégée" aussi

facilement en sachant comme ils l'ont dit que la ficelle était "grosse comme une montagne". On ne peut

pas suspecter les journalistes martiniquais d'être pro guadeloupéens mais même eux ont été surpris que

nos coureurs se soient fait à ce point "piégiés" de façon aussi grossière.

Interrogeant Willy noyon le responsable technique sur ce fait, ce dernier a commencé à dire "que cela n'a

pas sourri", "on a râté le coach, peut être à cause de la fatigue". Puis mickael roy le consultant lui a

demandé s'ils avaient été destabilisés par a tactique du madinina bikers et pourquoi ils ont réagi sur le

tard, et si la tactique était de mettre blondin à l'avant. Willy noyon a répondu, "il n'y avait de plan

particulier pour bondin, carêne et les autres simplement, en ce début de tour il y avait juste à faire la

course. L'équipe n'avait pas réagi tardivement elle est simplement une des 20 équipes sur ce tour, et

comme les autres n'ont pas roulé, on a coupé au bout d'un moment".
Les propos de noyon qui avait l'air assez agacé (il avait l'air très déçu par la tournure des évènements

du jour, même si la vérité du lendemain n'est pas forcément celle de la veille) lors de ses réponses à

mickael roy tout en restant courtois évidemment est très intéressante.
Car outre que c'est un exercice de communication qu'il semble bien maîtriser beaucoup plus que son

prédécesseur, même en étant peu bavard ce qu'il a dit (en fait il utilise deux arguments je vais y

revenir) permet de tirer pas mal d'informations intéressantes si on analyse ces propos.

1ère argument cela n'a pas sourri, on a râté le (coach) bon coup, peut être à cause de la fatigue
En disant cela Willy noyon reconnaît de façon diplomatique ce que j'ai dit. En effet il fait de la

communication lorsqu'il évoque en gros, le manque de chance, la fatigue. En effet qui peut croire qu'au

bout de deux étapes, et à peine après 30 kms de la troisième étape nos coureurs soient déjà fatigués au

point de ne pas pouvoir suivre même un cédric eustache diminué. Donc le "linge sale se lavant en

famille", il ne peut pas reconnaître ni dire que ces coureurs ont manqué de sens élémentaire de la course
face aux médias, car rien ne justifie que l'on laisse partir des grimpeurs aussi dangereux que

kwiatkowski et eustache sans les suivre.
Preuve de cette déception guadeloupéenne, même carêne à l'arrivée dit qu'il est venu "préparer le tour de

la guadeloupe et qu'il respectait l'organisateur et évidemment il se doit de bien représenter son pays".
Lorsque l'on est boris carêne que l'on a déjà tout gagné ou presque aux antilles sauf le tour de la

martinique, et que l'on vient de remporter le championnat de france des outremers, on ne peut pas tenir

ces propos sauf, sous le coup de la déception. Carêne ne peut pas venir en martinique et dire qu'il est

juste venu préparer le tour de la guadeloupe. Eustache est arrivé sur le tour diminué en ayant coupé

involontairement à la suite de sa chute et sa blessure au poignet, jamais même en ayant été déçu après les premières étapes on l'a entendu s'exprimer ainsi, au contraire ce qu'il a fait aujourd'hui dans ces conditions c'est bien, à le voir courir on ne peut que se rendre compte à quel point un coureur (au delà de l'erreur qu'il a commise ou pas peu importe) manque au peloton guadeloupéen et à carêne pour l'épauler, c'est johann ruffine qui est un coureur comme eustache vaillant dans la façon de courir et qui a l'habitude de faire la course à l'avant ce qui nous a manqué (cela me permet d'adresser un message d'encouragement à ce coureur).
Même les auditeurs martiniquais qui ne sont pas par définition de supporters guadeloupéens s'étonnent de

la façon dont les coureurs guadeloupéens ont couru, et notamment laissant partir eustache et kwiatkowski

et eustache qui sont aussi des grimpeurs. Le cyclisme c'est "les jambes et la tête".

2ème argument il y a 20 équipes, nous ne sommes pas les seuls
Revenons sur cet argument.
Dit comme cela, on pourrait être "séduit". Mais en fait, il faut entrer dans le détail du raisonnement.

En théorie il y a une vingtaine d'équipes grosso modo, mais en réalité combien peuvent assumer la course

en sachant, que le madinina était représenté (flavien) à l'avant, l'ECSL (kwiatkowski), le CCV (eustache)

également, combien d'autres équipes pouvaient assumer la course ?
L'équipe de la defense ? tout le monde a vu que cette équipe est faible, elle n'a pas de leader

charismatique
Nantes Atlantique ? c'est une équipe très jeune moins brillante que les précédentes et qui n'a pas

l'envergure pour assumer la course

la PP de demazy et laurent, premier raisonnement, ils sont martiniquais comme flavien et eustache qui

étaient à l'avant, premier point, deuxième point ils ont moins de temps à rattraper que la guadeloupe car

ils sont mieux classés, troisième point à la veille d'une grosse étape de montagne en sachant qu'ils sont

moins bon dans la montagne que carêne, ce n'est certainement pas eux qui allaient rouler, non ?

La suisse a un leader charismatique bruengger, c'est vrai mais autour de lui c'est le vide, et en plus

lui aussi à l'image de demazy et laurent étaient bien placés donc avaient moins la pression que la

guadeloupe pour rattraper le temps perdu.


Enfin, reste le cas de Martigues équipe DN2, objectivement c'est la seule équipe qui avait l'homogénéité

suffisante pour assumer la course aux côtés de la guadeloupe. Mais deux bémols à cela, premièrement fabio

étant déjà bien classé idem que pour bruengger, demazy, laurent, il avait moins la pression que la

guadeloupe dont la situation au classement ne pouvait leur permettre encore moins que les autres de

perdre du temps sur les meilleurs. Donc la pression était sur la guadeloupe en raison des résultats des

deux premières étapes où on a râté un peu le coach. Deuxièmement comme je l'ai dit avant le tour

martigues c'est également le club d'eustache, estache étant devant, il ne fallait pas s'attendre à ce que

martigues à la veille de la grosse étape de montagne fasse un gros travail pour revenir sur eustache qui est quand même leur coéqiipier habituel.

Donc, je maintiens cela coûte moins d'effort à prendre les bonnes roues (d'autant qu'il n' a pas 50, kwiatkowski, chancrin, eustache, bruengger, plus les coureurs de martigues) dès le début que de devoir mettre toute son équipe à rouler surtout la veille de la montagne pour rattraper ceux que l'ona laissé partir, cela semble tellement évident.

Tout est possible en sport et en cyclisme, la guadeloupe peut renverser la vapeur (on le souhaite) mais cela ne changera rien sur l'analyse du déroulement du début du tour sur la façon de courir de nos coureurs, vu l'expérience des coureurs qui composent cette équipe nous devrions être à l'abri de ces erreurs de gestion.

doubout

Messages : 184
Date d'inscription : 30/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

douvan, douvan

Message  poupoune le Lun 8 Juil - 23:39

Dire que c'est de la triche, c'est un point de vue que je respecte, n'empeche que Maréchaux n'a pas pris les bonnes roues, faut pas oublier quand meme que Arcade était du meme niveau et que sa victoire n'était pas un scandale, meme si le contraire était possible, je ne juge pas, je rapporte les faits, des fois, il faut reconnaitre les erreurs, et depasser la deception, pour etre plus pointu dans l'analyse.
En 2010, je ne mets pas en doute les problèmes des coureurs cités, d'ailleurs, je ne fais pas cas, ni de Curier, ni de Clarico, car ce sont des coureurs qui etaient prometteurs mais qui ne savent pas voyager et ne progressent pas, la meme année, Curier était au tour de Guyane apres 2 ou 3 etapes, si mes souvenirs sont bons, il a chuté sans gravité et a quand meme abandonné, laissant les "potes" a quatre, Nicholson ayant fait de meme, sachant que ce tour la, se gagne en equipe, a moins d'etre au dessus du lot et de loin, il n'a pas fait fonctionné l'esprit de solidarité, de groupe, selon moi, ils manquent tous deux, de caractere.
Pour revenir a l'etape du jour 8/7/13, pourquoi un d'entre eux n'a pas pris les roues des 5? que faisait Deliot , Sablon, Blondin ou meme Barolin, cela aurait eviter de gaspiller des forces, Marc flavien, selon ses dires, n'a pas rouler, car il protégeait son leader, n'empeche,qu'ils ont pris 2,33mn au peloton, c'est aussi cela, la malice, savoir flairer les bons coups, la course ne se fait pas seulement qu'avec les jambes, la tete doit aussi fonctionner, a ce moment les alliances supposées n'auraient pas de sens, on aurait dit que certains ont peur d'aller a l'avant craignant de se faire lacher ou ils ont pas confiance dans leurs qualités, Carene c'est l'arbre qui cache la foret en attendant une releve.
Qu'on leur laisse le poids de la course est chose simple, ils sont favoris, en plus a 6 dans le peloton, les autres ne sont que deux au plus par equipe.
Il faut cesser de croire naivement, que les autres coureurs défendent leur place a tout prix, des que la Martinique ou la guyane est en jeu, c'est tous les coureurs qui se liguent et c'est normal, tant pis pour nous en gwada qui veut jouer au fair play, et veut donner des lecons de cyclisme aux autres, on a appris des regles qu'on ne maitrise pas, "imité ka déten'n", et c'est la, notre malheur, avec les malins, il faut jouer au malin c'est tout, on verra l'ethique apres.
PS: avez vous remarquer que les 5 ont rouler pratiquement jusqu'à l'arrivée, si c'était en gwada, je suis presque sur, qu'ils se seraient quereller, quitte a se faire rejoindre, uniquement a cause de la victoire d'etape, ils ne pensent jamais classement general, ils veulent les honneurs du jour, le VCG avec une equipe quelconque et un grand TURPIN, a de beaux jours devant lui
a pita

poupoune

Messages : 214
Date d'inscription : 04/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dansè bonnè pa dansè, Bèf dèyè ka bwè dlo sal.

Message  yelloman le Mar 9 Juil - 6:11

Il y a un certains nombre de choses connus à l'avance, à savoir:
-Les martiniquais ont l'habitude de courir en alliance.
-Le comité martiniquais invite des clubs de DN où sont licenciés les meilleurs martiniquais et qui donne un coup de main à leur coéquipier de club, c'est devenu une habitude.
-Que les coureurs français sont "martiniquaniser" à la vitesse grand V, pour reprendre cette expression.
-Que les coureurs guadeloupéens auront le sentiment d'avoir le maillot jaune même quand ils ne l'ont pas.
-Que le TSG est de mise, "Tous Sauf Gwada".
-Que les équipes invitées à chaque tour de Martinique ne sont pas à la hauteur de l'évènement en dehors d'un ou deux individus.
Et, on se retrouve vite à une confrontation entre les clubs de Martinique (environ 40 coureurs) contre 6 coureurs Gwada.

Autrement-dit, rien de nouveau sous les cocotiers.
J'ai souvent lu l'expression "la patte de Willy Noyon", franchement je ne l'ai pas encore vu, car il sait comment ça se passe sur le sol martiniquais, car lui-même
en a été victime à plusieurs reprise et s'en sort quand même avec une victoire en 2003.
D'ailleurs, depuis cette année là, aucune victoire guadeloupéenne si on écarte le tapis vert de 2007, qui à déjà fait couler beaucoup d'encre sur ce forum et à juste titre.
Donc, Noyon aurait du mettre une tactique en place et envoyer Grégory Blondin dans les bonnes échappées et garder
Déliot ou Barolin en soutien de Carène pour éviter à ce dernier de bruler des forces inutilement.
Avec Blondin dans les pattes, le Madinina Bikers serait plus gêner.
Pour ce qui est de Sablon, il a connu un pic de forme, mais est visiblement sur une pente descendante.
Il a abandonné au GP de la Ville du Moule et n'a pas couru le tour de Marie-Galante, ni le championnat de France où il était inscrit.

Dans l'étape du lundi, il n'y a pas que la sélection de la Guadeloupe qui est perdante, mais l'équipe suisse également.
Ils auraient du collaborer avec la Guadeloupe pour combler du temps.
Car, les quelques secondes perdus sur KWIATKOWSKI et Eustache risque d'être difficile à reprendre pour Nico Brüngger.
La nouvelle configuration du classement général risque pour une fois d'être à l'avantage de Carène et je dirais de Chancrin également.
Car, rien n'est gagné pour ce dernier.

KWIATKOWSKI,  Eustache et Nico Brüngger vont certainement se marquer, car ils sont respectivement en 3, 4, 5ème position en 35 secondes.
C'est pour cela que je dis que les suisses ont fait un mauvais calcul sur l'étape de lundi.
Autre chose, on risque d'avoir un étonnant Flavien qui dans l'étape de montagne au championnat des outremers à fait bonne figure.

La Guadeloupe se trouve dans une situation inédite, avec aucun coureur dans les 10 premiers après 3 jours de courses.
Rien n'est perdu, il reste encore 6 jours de courses.
Carène avait bien récupérer 5 minutes sur les 8 perdus sur Guillaume Malle.
Je souhaite un grand "Kimbé red" à cette équipe qui à encore des choses à démontrer dans l'étape de mardi, si celle-ci a lieu, à cause de la météo.
Si cette étape n'est pas couru, se sera à l'avantage du Madinina Bikers et avec des commentaires qui vont fuser encore une fois.


Dernière édition par yelloman le Mer 10 Juil - 2:07, édité 1 fois

yelloman

Messages : 151
Date d'inscription : 12/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tour de la Martinique 2013

Message  doubout le Mar 9 Juil - 10:23

Tactique de course "expression fourre tout qui n'a pas grand sens".

J'entends, je lis souvent parler de tactique de course comme s'il fallait faire à la façon des grands généraux militaires des études particulières en "stratégie", pour comprendre l'essence même du vélo. Il faut juste se rappeler une chose toute simple, une course de vélo c'est une course qui se joue au temps, donc pas la peine d'employer des grands mots pour pas grand chose, s'agissant d'une compétition qui se joue au temps, la seule stratégie c'est d'être devant, c'est très simple NON. Qui peut soutenir sérieusement que carêne blondin déliot sablon barolin nacto ont besoin de qui que ce soit pour comprendre que pour gagner une course à étape il faut être devant, je ne connais pas de course qui se gagne à l'arrière.
Willy Noyon n'y est pour rien si nos coureurs manquent de sens élémentaire de la course, car nos coureurs ne sont pas des assistés, encore une fois le vélo c'est la "tête et les jambes ". En effet au moment où leurs adversaires attaquent ils n'ont pas leur DS à leurs côtés, il ne faut pas diluer la responsabilité des coureurs et en faire des assistés qui ne seraient pas capable par eux même d'analyser une situation de course et prendre les bonnes décisions sur le moment, il est stupéfiant de lire que des carêne et blondin ou déliot et autres auraient besoin d'un noyon à leur côté pour leur dire que faire quand des adversaires aussi dangereux que kwiatkowski et eustache prennent le large, dire ce la c'est faire croire que nos coureurs ne courent qu'avec "leurs jambes" et qu'ils ont besoind e la tête du DS pour savoir jauger une situation aussi évidente à évaluer qui est celle d'adversaires directs pour le général qui vous attaquent. D'ailleurs willy noyon comme je le disais a très bien répondu à mickael roy qui lui demandait si la tactique était d'envoyer" blondin devant, et même si c'était le cas c'est prendre les adversaires pour des idiots que de croire qu'ils ne comprendraient pas une tactique aussi simpliste. Pour rappel il a répondu qu'il n'y avait pas de tactique particulière pour carêne ou blondin, mais qu'en ce début de tour l'équipe se devait de faire la course.

Faire la course cela veut dire quoi à mon avis deux choses toute simple 1) être devant car c'est devant que se fait la course et 2) ne pas se laisser surprendre par ses principaux adversaires. Donc le discours d enoyon est simple mais cohérent et pertinent on est loin du discours pseudo "tactisant" de son prédécesseur qui avait toujours comme expression favorite "on va mettre en place une stratégie, une tactique".

Voilà un discours simple clair et direct, après ce n'est pas lui qui est sur un vélo et ce n'est pas lui qui entraînait une sélection de la guadeloupe ou dès la deuxième étape carêne s'est pris 8mns !!!!!! Donc oui même si nos coureurs n'ont pas fait preuve de vista, ils ont quand même chaque réagi de sorte d'éviter dans les m^mes proportions un épisode "malle bis" à savoir se prendre 8mns sur une seule étape, si l'on y ajoute le discours plus simple et plus sobre, Noyon de toute évidence apporte un style différent, mais ce n'est pas lui qui pédale.
Faire la course cela veut dire quoi à mon avis deux choses toute simple 1) être devant car c'est devant que se fait la course et 2) ne pas se laisser surprendre par ses principaux adversaires. Donc le discours d enoyon est simple mais cohérent et pertinent on est loin du discours pseudo "tactisant" de son prédécesseur qui avait toujours comme expression favorite "on va mettre en place une stratégie, une tactique".

Tout le monde a vu l'interview de blondin après sa victoire d'étape sur le dernier tour de marie galante où blondin révélait que c'est turpin (alors qu'ils sont adversaires) qui lui a fait signe d'attaquer, blondin exécuta le "conseil" de turpin et s'en alla remporter la victoire d'étape. Cela renvoie à un post que j'avais fait sur le thème du ledearship/course d'équipe (voir mon post du 23 mai sur ce forum toujours d'actualité http://velo-madikeraguyana.easyforum.fr/t9p60-tour-junior-de-la-martinique-2013-gp-du-conseil-general-tour-de-marie-galantel). Evidemment carêne est extrêmement surveillé et ne peut tout faire mais à la façon d'un turpin il aurait dû intimer l'ordre à blondin, déliot, sablon de prendre la roue de kwiatkowski et eustache quand ceux ci sont ont attaqués. Si turpin est capable d'exercer cette forme de ledearship envers des coureurs qui ne sont pas de son équipe on ne comprend pas que carêne en fasse pas de même au sein de la sélection.
Mais c'est peut être "normal" certains pensent que toute la réflexion doit venir des DS e que nos coureurs sont comme de bons soldats des exécutants (cela ne signifie que nos DS soient exempts de reproche), apparemment certains ignorent que même les soldats en fonction du déroulement d'une action s'adapte par delà les stratégies autre tactique, on voit bien que la notion de tactique est relative, surtout si c'est pour employer des stratégies qui ne trompent plus personne, du genre on envoie untel à l'avant et on laissse notre leader à l'arrière pour piéger je en sais qui si ce n'est au bout du compte soi même.


Pour terminer un petit message d'encouragement à nos coureurs car nous les supportons même au travers de nos critiques constructives et on leur souhaite une GRAND ETAPE si elle a lieu cet après midi avec pourquoi pas un exploit de carêne ce qui sera pas facile (mais pas impossible), car reprendre du temps à la fois à bruengger, eustache chancrin et kwiatkowski. sans payer ces efforts sur les autres étapes restantes (dont deux autres également vallonnées) cela ne sera pas évident.

doubout

Messages : 184
Date d'inscription : 30/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Etape annulée

Message  florfilla19 le Mar 9 Juil - 13:09

L'étape que tout le monde attendait est annulée, à cause de la tempête Chantal qui passe actuellement sur les petites Antilles.

florfilla19

Messages : 86
Date d'inscription : 22/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.grafixe.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  yelloman le Mer 10 Juil - 2:04

Le vélo comme tout autre sport se fait avec la tête, on est d'accord.
Les coureurs PRO et certains amateurs reçoivent des consignes à travers les oreillettes en quasi permanence de leurs DS.
Que dire de ces coureurs PRO, ils sont sans cervelles?
Ils ne savent pas analyser une course pour réagir?
Le DS est hyper important, car il a une vision générale que les coureurs n'ont pas, les consignes de ce dernier ne sont pas forcément
appliquer à la lettre, car les coureurs s'adaptent à la course suivant la tournure des évènements.

Interview de Luis Sablon après le championnat de la Guadeloupe sur route:
"Boris m'a demandé d'attaquer, j'ai attaqué, c'est ce qui m'a permis de gagner"
Même s'ils étaient coéquipier au GwadaBikers, ils ne portaient pas le même maillot ce jour là.
Donc, on voit bien que Boris Carène, à l'encontre de ses coéquipiers ou de ses adversaires sait prendre des décisions.

Le problème de tout sélection de la Guadeloupe qui coure sur le tour de la Martinique sera toujours le même, et je liste en faisant
un résumé de ce que tous le monde a déjà constaté, voir mon post d'avant.
Une chose est sûr, la sélection de la Guadeloupe dès qu'elle est présente quelque part, elle est crainte et subit les alliances de ses adversaires d'entrée de jeux, comme à la Réunion l'an dernier. A la Martinique, il y a en plus de l'hostilité.
Sachant cela à l'avance, c'est là que je dis qu'il faut s'y préparer, et le DS à un grand rôle à jouer.

Beaucoup de dégâts dans le sud de la Martinique et à Fort de France, il faudrait déblayé pour que l'étape du mercredi
puisse avoir lieu, ce qui n'est pas gagné.
Dans la suite de la compétition, il risque d'y avoir beaucoup de crevaison.
Les coupures d'eau et d'électricité risque de faire passer le tour au second plan.
Déjà que ce n'est pas une course télévisée contrairement à la Guadeloupe et à la Guyane.
La nouvelle donne risque de profiter au Madinina Bikers.
L'étape qui aurait du remodeler le classement général n'ayant pas eu lieu, ce tour perd un peu de sa superbe.

"Il faut jouer aux malins et mettre l'étique de côté", je ne suis pas d'accord, je reviendrai dessus plus tard.

yelloman

Messages : 151
Date d'inscription : 12/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tour de la Martinique 2013

Message  doubout le Mer 10 Juil - 5:18

La complainte et le miroir


Derrière ce titre qui peut paraître étonnant voir "détonnant" se cache deux des maux de notre cyclisme et la façon que nous avons de l'apprécier. Mais avant quelques remarques. Les coureurs PRO ont des oreillettes, oui et alors cela prouve quoi ? rien, en effet les coureurs PRO n'ont pas attendu d'avoir des oreillettes pour SAVOIR et COMPRENDRE par eux même sans avoir recours à leur DS qu'on ne laisse pas s'échapper un concurrent direct au classement généra aussi facilement comme l'ont fait nos coureurs non pas une fois, car cela peut arriver, mais 3 fois depuis le début du tour. 1ère étape c'est nico bruengger le suisse qui a bénéficié de notre manque d'attention, 2ème étape premier tronçon c'est camille chancrin, 3ème étape c'est kwiatkowski et eustache. Argumenter dans ce sens c'est terrible pour nos coureurs et ceux qui soutiennent cet argument ne se rendent pas compte de la portée de cet argument, ce serait accréditer l'idée que nos coureurs sans oreillettes ne seraient pas à même de décider par eux même sur le moment qu'on ne laisse pas s'échapper aussi facilement des adversaires directs.
Dans beaucoup de propos revient en boucle l'argument que la Guadeloupe est l'équipe à abattre, et qu'il il y aurait des coalitions contre elle, c'est vrai dans une large mesure, mais l'argument a lui seul est un peu court et risque de nous faire passer pour des "pleureuses" des mauvais perdants. Nous ne pouvons nous contenter chaque fois que l'on est en difficulté de recourir à cet argument car à lui seul il n'explique pas les difficultés que nous rencontrons. Aux derniers championnats de france des outremers le contexte était le même course sur le terrain de la martinique qui recevait, la guadeloupe faisait office d'épouvantail comme d'habitude, sait on plaint pour autant ? NON, déjà parce que l'on a gagné et parce que l'adversité était faible, cette compétition est une compétition de niveau très modeste (du même niveau que le championnat des petits pays de la caraibe), en plus la martinique courait sans eustache et sans roseau. La différence c'est que sur le tour de la martinique on retrouve la même hostilité par principe sauf que le niveau est différent et la moindre erreur se paye cash et pour le coup on ressort la mandoline et les couplets qui vont avec "nous sommes l'équipe à abattre, les autres équipes se coalisent contre nous ect......). Moralité quand on sort de la guadeloupe pour courir en guyane à la réunion et en martinqiue on connaît tous le contexte les coureurs et les cadres technique encore plus donc cela devient vraiment une complainte de recourir chaque fois à cet argument surtout quand on le fait seulement ou de façon plus appuyé quand on est en difficulté. Lorsque que l'on part à la "guerre" on part armé, armé cela veut dire pas seulement de ces muscles, l'intelligence de course est une arme également.

D'ailleurs à ce propos lorsque l'on court intelligemment on peut également générer des alliances qui nous sont favorables, exemple pour ceux qui s'en rappellent le tour 2011 de la martinique tour ou carêne a abandonné alors qu'il était maillot jaune, la sélection de la guadeloupe entraîné par duro avait pris le maillot jaune lors d'une échappée où nous avions de mémoire 3 coureurs de la sélection de la guadeloupe (dont carêne) en compagnie de plusieurs coureurs du japon, la sélection de la martinique et roseau avaient manqué de réactivité et avaient dû rouler à l'arrière sans combler le trou. Carêne avait pris le maillot jaune grâce à l'alliance de circonstance tout à fait logique avec le japon qui visait aussi le général, donc la démonstration est faite que lorsque l'on court de façon pertinente et offensive on ne fait pas que subir les alliances on peut même les générer à notre profit.
Donc en conclusion de ce thème, il faut arrêter de se plaindre du contexte, cela donne un air de complainte qui est éloigné des valeurs de VAILLANCE que représente le sport cycliste.

Autre observation, il y a des exemples qui se veulent être des aguments piour défendre des coureurs mais en réalité à bien analyser ces arguments et exemples on se rend compte que leur promotteur au contraire de son ambition initiale dessert plutôt le coureur. En effet on lit comme preuve irréfutable du ledearship de carêne (qui est mon coureur préféré au passage, mais comme on dit qui aime bien châtit bien) que lors du dernier championnat de la guadeloupe alors q qu'il était échappé avec sablon et turpin il aurait demandé à sablon d'attaquer permettant ainsi le "sâcre" de sablon. Mais où est la démonstration ? Tout le monde sait, tout le monde a vu que carêne et turpin ne font que se marquer depuis le début de la saison qu'y a t'il d'ingénieux dans ce cadre alors qu'il se trouve justement en compagnie de turpin de demander à sablon de profiter de ce marquage, à la limite sablon n'avait même pas besoin d el'onction de carêne pour en déduire qu'il pouvait profiter du marquage "amoureux" entre carêne et turpin. D'ailleurs on peut retourner l'argument de façon encore plus terrible en disant si la demande de carêne à sablon est la manifestation de son ledearship tactique sur les autres, ET pourquoi DONC sur ce tour de la martinique dans un contexte plus hostile que elc hampionnat de la guadeloupe et qu'il connaît parfaitement bien (puisqu'il a couru les tours 2010 et 2011) alors qu'eustache et kwiatkowski démarre sous ses yeux et il ne demande pas à ses partenaires d'aller chercher les fuyards ?
Cet exemple est le miroir des limites tactiques en fait des façons de courir tous les dimanches chez nous, les tactiques ou prétendues telles, où on reste au marquage d'un coureur rival çà on sait faire, mais assumer le poids d'une course en équipe dès le début, savoir composer avec l'adversité et contrôler non pas un seul rival (voir ligne du dessus on sait faire) mais contrôler plusiuers en même temps cela on sait moins. Donc les errances de vista de nos coureurs sur les 3 premières étapes sont le reflet à la façon d'un miroir grossissant des lacunes collectives de nos équipes de club dans leur façon d'aborder les courses.
Certains raillent le madinina bikers, mais peu importes 'ils perdent le maillot jaune, l'essentiel ce n'est pas forcément le résultat à l'instant T, mais plutôt la dynamique qui est en marche. Avant d'ironiser sur le classement final du tour, il faut déjà se poser la question suivante, combien de clubs cycliste en guadeloupe sont capables d'une course d'équipe comme le fait jusqu'à présent le madinina bikers ? Je laisse le soin à chacun d'y réfléchir.
Quand je parle de miroir, c'est aussi pour émettre l"hypothèse que l'on sait peut être trop regardé à l'issue du championnat de france des outremers, que l'on a remporté, on s'est vu "trop beau", alors que l'adversité ne se résumait qu'à chamille chancrin, sur le tour il faut gérer camille chancrin, eustache, kwiatkowski, bruengger plus les coureurs de martiques et là on le voit c'est une autre paire de manche.
Le véritable miroir des forces et faiblesse de notre cyclisme c'est davantage le tour de la martinique que ce championnat au rabais qu'est ce championnat de france des outremers.
Pour terminer et revenir sur la complainte, turpin dans la plupart des courses en guadeloupe son équipe et lui le VCGC connaissent le même contexte que la sélection de la guadeloupe lorsqu'elle court à l', au contraire il assume avec intelligence et malice ce contexte, d'ailleurs sur le dernier tour de marie galante dès que les meilleurs coureurs guadeloupéens et kwiatkowski attaquaient il allait lui même en personne les chercher sans demander l'autorisation par l'oreillette à fabrice gène son coach ce qu'il devait faire. Il sollicitait seulement l'aide de ses coéquipiers pour assurer le tempo afin de maintenir l'écart avec les échappées qu'il avait estimé pouvoir laisser partir car non dangereux.
Turpin a t'il besoin d'une oreillette pour savoir que dans une compétition à étape il ne peut laisser des concurrents comme anzola ou carêne le distancer sur les premières étapes avant la montagne sans réagir tout de suite dès qu'ils tentent de le distancer ? Evidemment que non. c'est du TOTAL BON SENS élémentaire.

doubout

Messages : 184
Date d'inscription : 30/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tour de la Martinique 2013

Message  doubout le Mer 10 Juil - 5:30

Tour de la Martinique 2013

J'ai oublié le plus important, un message d'encouragement à carêne et à notre sélection qui doivent reprendre la compétition aujourd'hui (et à ruffine qui manque à notre cyclisme au côté d'un carêne) que nous supportons encore davantage dans la difficulté, on sait que vous allez faire preuve de vaillance;

doubout

Messages : 184
Date d'inscription : 30/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tour de la Martinique 2013

Message  doubout le Mer 10 Juil - 9:47

petite erreur de date de ma part, le tour où carêne était maillot jaune (maillot conquis lors d'une course où les japonais et notre sélection ont roulé de concert car ces deux équipes avaient un intérêt objectif à le faire) sur le tour de martinique et où il abandonné alors qu'il était toujours maillot jaune c'est 2010 et non 2011 Comme je l'avais écrit.

doubout

Messages : 184
Date d'inscription : 30/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  nini le Mer 10 Juil - 14:06

La 4ème étape a été annulé, pourquoi n'a t-elle pas été annulé?
Est-ce que parce que ça arrange le MadininaBikers et gène les prétendants à la victoire finale?

nini

Messages : 210
Date d'inscription : 29/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  sentann le Mer 10 Juil - 17:48

En montagne il n'y a pas d'alliance. Boris Carène, démontre que c'est lui le patron. Point barre.
Il a encore toute ses chances pour la victoire final même si on perd 2 coureurs au passage.
Certains doivent faire des grimaces, en ne reportant pas l'étape, il croyait faire le jeu des coureurs martiniquais.
Hé bien, ça n'a pas l'air d'aller dans le bon sens pour eux.

sentann

Messages : 147
Date d'inscription : 31/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  nini le Mer 10 Juil - 18:17

Avec la victoire de Boris Carène, la victoire finale reste possible que pour les 6 premiers.
Les commentaires de Michaël Roy sur les ondes de Martinique 1ère était agaçant.
Il a plusieurs fois répété "le madinina bikers a enterré la Guadeloupe".
Maintenant, leur seul coureur capable de l'emporter reste Chancrin.
La pédale pilotine fait son plus mauvais tour de Martinique depuis longtemps.
Boris Carène m'a fait plaisir aujourd'hui rien à dire.

nini

Messages : 210
Date d'inscription : 29/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  yelloman le Jeu 11 Juil - 2:40

Dansè bonnè pa dansè: En effet, il fallait s'y attendre beaucoup de coureur du haut du classement et qui n'était pas grimpeur allait perdre leur place:
Marc Flavien (qui a quand même limiter la casse)
Hervé Arcade
Emile Demazy
Wilfrid Néror
Michael Laurent
Pour ne citer que ceux là.

Bèf dèyè ka bwè dlo sal: Tous ceux qui sont au-delà de la 6ème place n'ont aucune chance de remporter le tour.
Et là on remarque qu'il ne reste qu'un seul coureur du Madinina-Bikers.

Cédric Eustache est toujours dans le coup, mais il a fait beaucoup d'effort pour ne pas perdre trop de temps sur le groupe des 4:
Nico Brügger, Camille Chancrin, Boris Carène, Kwiatkowski.
Dans l'étape de montagne de jeudi, il risque de subir les coups de boutoir de Boris Carène.
L'occasion est trop belle pour éliminer un concurrent supplémentaire, Chancrin risque aussi d'en faire les frais.
Boris a fait les efforts qu'il fallait, et a du garder des forces. On verra plus clair jeudi soir.
Il a dit qu'il allait passer à l'attaque et l'a fait, un peu comme ses illustres prédécesseurs.
Il garde ses chances également pour le classement par points à 4 points seulement de Flavien.
Sablon a abandonné suite à une crise d'asthme comme en Guyane l'an passé. Abandon de Déliot également.

Il ne fallait pas autant déblatérer sur un sujet qui n'en est pas un, l'oreillette.
Je fais la démonstration par A+B, qu'un coureur a besoin de son DS, dans les moments clés, car il a des infos et une vision
d'ensemble de la course que n'ont pas les coureurs.
Je précise que les coureurs PRO, même eux en ont besoin et ils ont même une oreillette.
A ce propos, Michael Roy dans le résumé d'étape de lundi dit: "si les guadeloupéens sont dans cette situation, peut-être
qu'ils n'ont pas eu les bonnes informations", sous-entendu de la part du DS.
Voir le lien vidéo suivant: http://martinique.la1ere.fr/2013/07/08/flavien-en-jaune-et-le-tour-en-vigilance-orange-le-resume-de-la-3e-etape-46455.html

Ce n'est pas chercher des excuses quand la Guadeloupe perd de dire qu'on subit des alliances.
Exemple: Tour de la Réunion 2012, dernière étape.
Grégory Blondin qui avait 12 secondes de retard sur Christophe Boyer, prend le meilleur sur lui avec une avance de 45 secondes
à 5 tours de l'arrivée, Boyer est en train de perdre le tour.
Une vraie coalition réunionnaise se forme pour revenir sur Blondin.
Lors des interviews, il a remercié l'ensemble des coureurs réunionnais sans qui, il n'aurait pas pu remporter ce tour.
Aux championnats des outremers, Boyer était invisible.

Quand Boris Carène dit "il y a 20 clubs dans ce tour", il faut savoir lire entre les lignes, il parle bien évidemment des alliances depuis le début de ce tour.
Exemple: Cédric Eustache est à l'avant, aucun coureur de Martigues ne prend des relais alors qu'ils ont des places à défendre.
Idem pour les suisses qui ont roulé qu'en début d'étape.
Les autres clubs de la Martinique non représenté à l'avant j'en parle même pas.


yelloman

Messages : 151
Date d'inscription : 12/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  karapat le Jeu 11 Juil - 13:33

C'est une évidence que quand ça grimpe tous le monde ne peut pas suivre, donc les stratégies dont parlait Michael Roy le lundi
ne peut pas s'appliquer en montagne. Ceux qui parasitent sur le plat sont dégringolés et tous le monde doit pédaler pour rester au contact.
Les guadeloupéens se sont fait piégés, est-ce que le directeur sportif a quelque-chose à voir la dedans, je ne sais pas.
Les Gwada ont du faire des efforts sans aucune aide des autres, il faut être aveugle pour ne pas voir que les coureurs de Martigues n'ont pas pris de relais alors que
leurs coureurs aussi étaient menacés par ceux qui étaient devant.

Mercredi tous le monde était obligé de rouler, Boris Carène l'a dit lui même, que la course était moins cadenassé contrairement au premiers jours.
Rien n'est perdu pour les 6, voir les 8 du classement général. On verra ça le jeudi soir.

karapat

Messages : 143
Date d'inscription : 22/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Doublé Gwada

Message  nini le Jeu 11 Juil - 15:48

Victoire de Grégory Blondin devant Barolin. Nico Brügger nouveau maillot jaune.
Le classement général est bouleversé, en attendant le classement officiel, voici quelques éléments:
1-Nico Brügger
2-Kwiathowski à 35"
3-Camille Chancrin à 1'05"
4-Cédric Eustache à 1'23"
5-Boris Carène à 1'46"

Kwiathowski et Eustache ont beaucoup souffert sur cette étape.
Blondin a déclaré qu'hier il était un peu malade.

nini

Messages : 210
Date d'inscription : 29/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  sentann le Ven 12 Juil - 15:37

Nouvelle victoire de Boris Carène qui conforte ainsi sa 1ère place au classement par points.
Pas de changement au classement général pour les 6 premiers, Flavien perd quelques secondes.
Demain, le 1er tronçon sera difficile avec quelques points montagne.
Dernière chance pour Boris de faire la différence, car le contre la montre sera serré.

sentann

Messages : 147
Date d'inscription : 31/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

maléré pa ni gwo kè

Message  poupoune le Dim 14 Juil - 11:11

Les commentaires se font rare, depuis hier, je connais la cause, mais j'éviterais de vous le dire de manière directe, simplement je dirais que nous, fans de de velos, nous sommes masos, terme peut-être impropre, mais je constate une fois de plus qu'on continu dans la meme direction, tous nos espoirs reposent sur un seul coureur et on est content, on se satisfait de cela, bien sur, on gagne 4 etapes, c'est un bilan positif, mais je retiens que les 5 meilleurs plus sont dans les 5 premiers, on trouvera toujours des excuses bidons, car cela nous arrange, moyen pour nous de nous voiler la face, on se donne rendez-vous au tour de gwada, pour l'instant continuons nos grandes theories, plaidons pour notre chapelle, continuons a inventer des pseudo problèmes. Nous avons un peloton consequent, c'est vrai, mais la, ou je m'interpelle c'est que, ce deficit de resultat ne saute pas aux yeux de ceux qui comme moi, aiment le velo, et qui preferent se focaliser sur des clubs qui sont la, uniquement par habitude pour defendre leur commune, le sponsoring pour montrer le maillot, le classement general n'interesse pas bcp, a par Turpin, Carene, Bernal, Sarmiento, Chacon, anzola et meme Dumont qui ont déjà compris notre facon de courir, on aime les miettes, on veut gagner des courses sans forcer, sur le plat en roulant a 38km/h sur 120km, vive les directeurs sportifs competents de notre peloton, ce genre de cyclisme ne s'exporte pas et c'est tout a fait normal qu'en Martinique , en guyane, a la Reunion qu'on soit battu comme il se doit, on ne fait du cyclisme sur la reputation, les autres progressent car ils ont envient d'exister, defendre leur territoire, et tanpis s'ils font des alliances, c'est de l'intelligence, le reste c'est de la littérature, en tout cas pour certains le developpement du cyclisme en Guadeloupe ce n'est pas leur preoccupation ou sinon juste l'idée qu'ils ont du cyclisme, ceci dit, je reconnais que sur le plan social, ils font du bon travail, car cela occupe les jeunes, en se battant contre le desoeuvrement, car nous avons vraiment besoin ces temps-ci, de gens qui se dévouent cette jeunesse, si BOBO n'est pas la, on supportera Turpin, comme dab, j'espere que la Martinique enverra une belle selection pou fouté nou an kal, peut-être que dirigeants vont reflechir autrement pour les années futures, en attendant que johan gene et Rony Martias prennent leur retraite international, (32ans déjà) pour nous sauver la face, a condition de qu'ils veulent bien se mettre au service de notre cyclisme, ce qui est un souhait, et qui verra pas forcement le jour, car on sait qu'en gwada, tres souvent, on fonctionne "pié pou tèt"
PS: Camille Chancrin a calquer sa course sur Carene, c'est du genie, et ca a marché, il a les jambes, il s'est preparé en consequence, chapeau a ce Monsieur, a quand notre tour de genie, a moins que notre ambition soit des victoires d'etape! "Lè pa ni pwason ou ka pwan bougo" , on constate, malgré tout que Boris n'est pas au pic de sa forme et que c'est sa reputation et
sa classe qui ont jouer sur ce tour

poupoune

Messages : 214
Date d'inscription : 04/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  madiana le Lun 15 Juil - 7:13

Victoire finale du martiniquais Camille Chancrin du Madinina Bikers.
Flavien termine sur le podium à la 3ème place.
Karapat, sentann, yelloman on ne vous entends pas.

madiana

Messages : 44
Date d'inscription : 24/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

un pti refrain

Message  poupoune le Lun 15 Juil - 14:09

lézom pwan kè, pa pléré, j'entonne: mais ils sont ou, mais ils sont ou... ou bien ils ont gagné le doigt dans le nez... on a le choix. On appelle cela un coup de maitre, dans le jargon du sport, bien propre et sans bavure, notre arrogance en prend un bon coup et tant mieux car cela permettra surement, je l'espere, de developper notre esprit critique vis a vis de nous meme et de notre cyclisme, voir la paille qui limite notre vue, au lieu de s'en prendre "toulongalé" aux autres, il ne s'agit pas de critiquer, mais de reflechir.
On passe notre temps a defendre un cyclisme de "kokangnè", j'insiste sur ce mot, car nous amoureux de velo en gwada, il faut l'integrer, pourquoi? parceque je constate sur ce forum, qu'on parle de velo mais a des degrés diverses, jusque la pas de souci, mais ce qui est troublant dans certains commentaires, l'affectif est toujours devant on s'en prend a des personnes, pour lesquelles je n'ai pas d'affinités particulieres, on les met en cause, on a l'impression d'etre des connaisseurs en plus de se croire etre dans le vrai.
Combien n'a t-on pas dit que nos coureurs ne tiennent pas la route, ce n'est pas les critiquer, ils y sont la plupart pour rien, mais il faut le reconnaitre, l'encadrement existe mais il y a manque de competence, les bonnes personnes ne sont pas aux bonnes, quand un journaliste "star" sur une radio, annonce a un jeune coureur qu'il est vainqueur d'une course, cela doit nous interpeller, c'est bien beau de faire le fanfaron, de parler de faits, de jouer au guide touristique, mais il faut un minimum de connaissances techniques, telles: evaluer une moyenne en fonction du kilometrage, du peloton, s'interroger lors de son intervention pour aussi faire bouger les DS, ne pas etre tout le temps complaisant, car souvent c'est a travers la radio qu'ils suivent l'evolution de la course.
j'ai pris l'ex. de Marie galante, kwiatowski, n'a pas fait un coup de pedale, il fini 2e de la premiere etape et par la suite, il calque sa course sur Turpin, ok, pour turpin, il est au dessus, mais Gregor, personne n'a cherché a le destabiliser, ils s'échappent a 5 ou 6, mais personne ne veut rouler, on espere que l'autre va forcer un peu plus et qu'on recoltera le fruit des efforts des autres, ca ce n'est pas normal, dans ce cas precis, on doit etre lucide, privilegier l'echappée, ne pas penser victoire a tout prix, il faut chercher a faire la difference , sinon Bernal, Sarmiento et autres... vont gagner des courses a 60ans et on continuera a se chamailler pour des coureurs de 20 a 24ans qui en fait ne sont que des gagnent petits, nos soit disant DS aurait du intervenir, mais non, on aurait dit que les cartes sont distribuées a l'avance, nos coureurs défendent des places de 3e, 4e, 5e a 3mn, mais ou on va, sinon vaut mieux faire autre sport, si on est pas audacieux et ce comportement se manifeste tout au long de la saison, c'est la raison pour laquelle, je ne m'attarde pas sur leur resultat ou classement, car souvent celui qui gagne c'est au petit bonheur la chance, par ruse, il y a melange du genre, ce ne sont pas les plus vaillants qui gagnent, ce qui explique au fond leur comportement a l'exterieur, ils petent tout le temps des que ca devient raide, meme avec des petits jeunes de 19ans, bien entendu, comme ils ont des qualités, ils remporte ca et la une etape, mais quand on a un statut, il faut le defendre et laisser ce type de comportement aux baroudeurs, aux novices, dans ce cas, il faut l'annoncer dès le départ, cela peut-être un objectif honorable et acceptable, on ne peut pas peter plus haut que son c...
En tout cas, woulo pour le madinina bikers et dire que lors de leur preparation dans l'hexagone, on a dit sur ce forum qu'elle participe, l'equipe a des courses de bas niveau, rien ne sert de courir, il faut savoir se preparer et bien, voila le resultat, on prendra surement de la graine du coté de gwada, woulo pou yo
PS: quand on sait rouler on fait la difference d'où l'homogenéité, avoir 4 a 5 coureurs dans le meme registre, qui peuvent terminer ensemble sur le plat, en montagne c'est tout autre, 2 suffit, en gwada , il y a trop de disparité; il n'y a pas d'equipe homogene, chacun joue sa partition, jod la, an la, dèmen an pa la, c'est une casse tete, une angoisse dans les courses a etapes pour les vrais connaisseurs, il faut prier pour BOBO, pou'y pa pa ni pon pwoblem en attendant de vrais projets d'equipe.
Selon moi, la releve se situe au niveau de la categorie cadet, il me semble etre un bon cru, en tout cas chez les tous jeunes, pour leur inculquer les fondamentaux, afin de bannir ce comportement de "Kokangnè", qui fait stagner notre cyclisme, et que bcp d'entre nous entretien, malgré nous


poupoune

Messages : 214
Date d'inscription : 04/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  sentann le Lun 15 Juil - 14:14

Je ne savais que Chancrin était martiniquais, c'est comme tu me disais que Turpin et Dumont sont Guadeloupéens.
Et, ils ont bien gagné un tour de la Guadeloupe chacun.
De toute façon, toi, tu la ramènes que quand la Martinique gagne quelque chose, c'est une victoire d'équipe, certes mais Chancrin n'est pas
de Madinina.
Nous on ne dit pas qu'on a gagné quand ce n'est pas un Gwada, sinon avec Turpin, Dumont, Bernal et Pene pena, ça fait 10 fois.

sentann

Messages : 147
Date d'inscription : 31/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tour de la Martinique 2013

Message  doubout le Lun 15 Juil - 16:08

A contre courant


Tout d'abord un petit extrait de ce que j'écrivais sur ce site le 10 juillet alors que le suspense battait encore son plein en ce début de tour
"Certains raillent le madinina bikers, mais peu importe qu'ils perdent le maillot jaune, l'essentiel ce n'est pas forcément le résultat à l'instant T, mais plutôt la dynamique qui est en marche. Avant d'ironiser sur le classement final du tour, il faut déjà se poser la question suivante, combien de clubs cyclistes en guadeloupe sont capables d'une course d'équipe comme le fait jusqu'à présent le madinina bikers ? Je laisse le soin à chacun d'y réfléchir."
Le dénouement du tour mais pas que celui ci, la gestion du tour depuis la première étape jusqu'à la fin car cette équipe a assumé ses ambitions tous les jours illustrent à quel point mon propos était avisé.
http://velo-madikeraguyana.easyforum.fr/t10p30-tour-cycliste-international-de-la-martinique-2013


Ensuite un autre extrait d'un de mes posts sur ce site nous étions en début de saison soit le 9 février, j'écrivais déjà alors ceci :
"Participation à la 1ère course inspire un double commentaire. Présence massive du madinina bikers à cette compétition, sur un total de 62 coureurs engagés le madinina bikers a inscrit a lui seul 19 coureurs (soit le 1/3 du peloton historique voir les annales de notre cyclisme) dont 9 juniors y compris le junior 1ère année florian seveur vainqueur du challenge antilles guyane cadet de l'an dernier. Cette politique du madinina bikers est intelligente outre le fait de permettre à leurs juniors de se confronter à des coureurs séniors, elle leur permet dès le début de saison de s'acclimater au terrain de la guadeloupe, ceux d'entre eux qui seront en sélection de martinique après pour le tour junior de la guadeloupe auront déjà eux l'expérience du terrain guadeloupéen. Chez les séniors le madiina bikers a inscrit également pratiquement son équipe type avec, chancrin, flavien, arcade, neror, londas, ramsamy, betsy.
Les séniors du madinina bikers devraient courir également les prochains weekend en guadeloupe, notamment le GP théobald qu'ils avaient remporté l'an dernier par camille chancrin.
Le madinina bikers un club dynamique et plein d'ambitions et qui se donne les moyens (en termes de stratégie déjà l'an dernier ils avaient couru beaucoup de course en guyane dont le grand prix de l'environnement et en guadeloupe dont GP Théoblad Tour de Marie Galante, faisant aussi un intelligent mix entre formation et apport de l'extérieur de coureurs locaux prometteurs d'autres clubs et de non locaux, en terme d'encadrement technique, chancrin et arcade encadrent les jeunes, formation des jeunes on voit leurs résultats tant chez les juniors que chez les cadets, moyens financiers voir leurs déplacement de 19 coureurs pour l'ouverture de la saison en guadeloupe).

C'est un exemple à méditer, car loin des débats "idéologiques et théoriques" qui ont occupé certains et des usines à gaz réglementaires qu'ils ont voulu inventé, d'autres depuis 3, 4 ans à l'image du madinina bikers ont mobilisé eux leur énergie à construire un projet SIMPLE, plein de BON SENS, PRAGMATIQUE, AMBITIEUX"

http://velo-madikeraguyana.easyforum.fr/t4p45-transfert-saison-2012-2013

Je ne suis pas évidemment un supporter du madinina bikers, mais j'essaye d'être objectif dans l'analyse, et c'est là le talon d'achille du microcosme cycliste guadeloupéen.
Même si il y a eu l'intermède victorieux du championnat de france des outremers en l'absence d'eustache et de roseau pour la martinique, la dynamique aux antilles guyane est bien du côté martiniquais et dans une moindre mesure guyanais ces dernières années. Notre passion chauvine du vélo nous conduit à faire preuve d'optimisme béat et de naïveté. D'ailleurs c'est le titre de mon billet, nous sommes (pas toujours car il ne faut pas exagérer, tout n'est pas mauvais) à contre courant des bonnes décisions et de la bonne stratégie. Je vais essayé d'étayer ce diagnostic.

1) L'effet motion inversé
Sauf à faire preuve de cécité ou de malhonnêteté intellectuelle tout le monde a remarqué que le cyclisme martiniquais et le cyclisme guyanais n'ont jamais eu autant de signes encourageants dans leurs résultats que depuis qu'ils accueillent des coureurs venant de l'extérieur, chancrin, kwiatkowski, lebesle. C'est tout le contraire en Guadeloupe où on a a cru à la "pensée magique" qui soutenait qu'en réduisant le nombre de coureurs venant de l'extérieur comme par magie nos coureurs seraient plus motivés et meilleurs.
Avec la disparition des chacon,anzola, navas, pierzga, murillo (les 3 premiers ont très peu couru en réalité) l'opposition à carêne se réduit à un seul coureur turpin. résultat on l'a vu sur un tour assez relevé où il fallait finalement faire face non pas à un seul concurrent sérieux mais plusieurs en même temps, chancrin, brungger, eustache, kiatkowski, carêne et la guadeloupe sont apparus "désorientés dans leur gestion de la course et de ces principaux concurrents sur les premières étapes).

Au contraire les yolan sylvestre eric vincent paraissent plutôt motivés par cet apport et cette concurrence, même les "vieux" de la PP ne cesse de "rajeunir".


2) Une mauvaise utilisation de nos ressources internes

Les autres (les martiniquais) n'hésitent pas à recourir au service d'un de nos plus éminent technicien Pierre André.

http://www.antilles-sport.com/Actu/disciplines/cyclisme/martinique/TR_MQ_1210.asp

Mais je pose la question également en retour à Pierre andré, pourquoi restez vous à l'écart des affaires du cyclisme guadeloupéen alors que vous n'hésitez pas à aider les autres. Je pose la question non pas par chauvinisme étroit je suis au dessus de ces considérations, vous avez le droit d'aider nos voisins et c'est tant mieux pour eux. mais au vu de l'état de notre cyclisme (niveau) par delà les effectifs le cyclisme guadeloupéen a besoin urgemment d'avoir des techniciens et des dirigeants qui tiennent la "route".

Là, je vais mettre les pieds dans le plat et bousculer la "pensée unique" voire populiste qui règne dans le cyclisme sur un sujet. Je suis frappé des commentaires autour des coureurs de l'hexagone qui courent en guadeloupe. Et là encore on est à contre courant, la martinique "exploite" dans le bon sens la présence de chancrin sur son territoire qui s'investit dans la formation des jeunes au madinina bikers et qui est logiquement sélectionné dans l'équipe de martinique parce qu'il est français au même titre que les martiniquais et qu'il vit en martinique et est licencié au comité de la martinique. Teddy Riner champion du monde de judo guadeloupéen natif des abymes mais vivant et s'entraînant en ile de france ne participe pas que je sache aux championnats de france sous l'étiquette du comité de la guadeloupe, il participe bien au championnat de france sous l'égide de son club et de son comité dont il dépend. Il n'es pas exclut de la sélection de son comité ou de son club au motif qu'il n'est pas francilien et qu'ile st guadeloupéen, si c'était le cas nous serions les premiers à crier à l'ostracisme voir plus.
De même beaucoup sur ce site s'enorgueillissnet de la présence de deux coureurs guadeloupéens au tour de france dans les rangs de la même équipe, europcar, à savoir gêna et réza. Mais heureusement pour nous guadeloupéens que l'association des présidents de clubs cyclistes français professionnelles n'a pas eu la même ingénueuse idée que notre association des présidents de club, car dans ce cas nous n'aurions qu'un seul guadeloupéen sur deux qui aurianet eu le droit d'être retenu par l'équipe vendéenne europcar alors que les deux ont le niveau et ils le démontrent au seul motif qu'ils soient guadeloupéens et non vendéens.

Donc moralité attention à ne pas faire subir aux autres ce que nous souhaitons pas voir endurer nos compatriotes dans l'hexagone. Donc oui turpin en tant que français vivant en guadeloupe et étant licencié auprès du comité de la guadeloupe médaillé aux derniers championnats de la guadeloupe (voir lien du comité)
http://www.guadeloupecyclisme.com/actualite/1469-championnats-de-guadeloupe-2013-sablon-sacre-chez-les-seniors.html
est éligible à représenter la guadeloupe s'il fait partie des meilleurs, tout comme riner représente l'île de france dans les compétions.

Mais là encore c'est fabuleux on a un coureur ancien professionnel de haut niveau (ce qui n'est pas le cas de chancrin et ce n'est pas une critique de ma part de chancrin) qui court chez nous depuis deux ans, a t'on déjà cherché à utiliser ces connaissances et ces réseaux au profit de nos jeunes ? Non c'est incroyable voilà autre exemple de gâchis. Certains de nos dirigeants au lieu d'avoir cette vision plein d'opportunisme dans le bon sens du terme préfère utiliser leur énergie "créatrice" pour élaborer un dispositif illégal, comme s'il n'y avait pas mieux à faire.

3) La martinique et la guyane préparent leurs juniors à courir en sélection et la guadeloupe ?

Nos chers présidents de clubs au lieu de s'en prendre à quelques coureurs non locaux via leur motion, auraient plutôt dû s'en prendre au comité de la martinique qui snobe via la JC 231 le comité de la guadeloupe en invitant depuis 7 ans la sélection junior de la guyane et pas celle de la guadeloupe. Non, au contraire, ils n'ont pas été solidaires certains d'entre eux répondants même au titre de leur club ( ce qui est pour moi une forme d'abaissement, car on snobe votre comité mais vous y aller quand même !!!!) à une invitation de leur club au tour junior de la martinique. C'est vrai qu'il est plus facile de s'en prendre à yvan boos, anola, chacon qu'à alfred defontis. Car s'il y a bien un qui ostracise la jeunesse guadeloupéenne ce ne sont pas ces coureurs mais bien defontis qui pratique une différence de traitement entre la guadeloupe et la guyane, et n'applique même pas la stricte récirprocité tout simplement entre la guadeloupe et la martinqiue.

résultats :
- la sélection junior de la guadeloupe a priori ne fera aucune sortie
- celle de la martinique fera le tour junior de la guadeloupe
- celle de la guyane a fait le tour d ela martinique et fera le tour de la guadeloupe

Cela fait des années que c'est ainsi et cela ne choque personne, nos meilleurs juniors ne courent pratiquement plus de course en sélection, voilà un VRAI SUJET, et là on entend personne. Pour faire le lien avec le paragraphe précédent je trouve qu'il serait INTELLIGENT de faire bénéficier à nos jeunes les juniors en particulier de l'expérience et le savoir d'un coureur qui a été professionnel et qui a fait le tour de france comme turpin. Le fameux "made in GWADA" que certains vivent au sens étroit du terme ne doit pas nous conduire à un repli sur soi.

Autre particularité chez les juniors la martinique et la guyane depuis le début de la saison habituent leurs juniors à courir des courses avec els éniors y compris et surtout les compétitions à étapes. En guadeloupe peu de courses ont eu ce format.
En outre dans ce contexte de crise économique et en tenant compte de la non invitation par la JC 231 ous le silence complice du comité de la martinique, et l'absence d'invitation au tour junior de guyane qui n'existe pas, nos dirigeants pourraient faire preuve d'un minimum d'imagination. C n'est aps lec as, car qu'est ce qui empêche le comité en lien avec les organisateurs de course de faire participer une sélection junior de la guadeloupe à certaines courses à étapes du calendrier sénior, exemple tour de marie galante.


4) la sélectivité des parcours

On l'a vu l'an dernier chez les juniors hormis les deux guadeloupéens courant et formés dans l'hexagone les guyanais et en particulier eric vincent ont dominé nos coureurs chez nous en guadeloupe en montagne lors du tour junior. Au dernier tour de la martinique junior les meilleurs martiniquais ont dominés quelques uns de nos meilleurs juniors présents avec leur club en montagne. Mais est ce vraiment étonnant il suffit de regarder le parcours du prochain tour junior, il n'ya qu'une seule étape de montagne sur 4. En 4 jours de course comme l'an dernier tout le sud basse terre 'de capesterre à bouillante en passant par saint claude) est ignoré.
Chez les séniors on retrouve la même "platitude" des parcours et quand un dirigeant prend l'initiative d'organiser une course à étape avec un parcours sélectif voie le dernier grand prix de trois rivières, beaucoup de clubs boycottent cette compétition.


doubout

Messages : 184
Date d'inscription : 30/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour cycliste international de la Martinique 2013

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum